Easy-Micro


LANGAGE JavaScript
Bases de Javascript

Historique et bases du langage JavaScript

javascript Historique

Créé en 1995 par Netscape (Brendan Eich), le javascript est un langage de scripts qui permet de développer des applications internet. Utilisé comme un complément du HTML, il autorise une interactivité accrue des pages web. On incorpore les instructions au sein des balises HTML. Le code javascript qui se trouve dans la page HTML sera exécuté par le navigateur au chargement de la page ou lorsqu'on effectue une certaine action dans la page. Il s'agit donc d'un langage interprété par le navigateur (le client) et pas par le serveur comme, par exemple, le PHP.

Attention de ne pas confondre le langage de script Javascript et le langage Java (le café) créé par Sun. Le langage Java permet lui aussi de réaliser des effets, mais à partir de fichiers externes de type Classe. On parle alors d'applets Java. Le Java (avec le JSP - Java Server Page) est un concurent direct des langages ASP et PHP. Vous obtiendrez plus d'infos en consultant le tutorial Easy-Micro : Les langages Web.

javascript Versions du langage

JavaScript est un sur-ensemble d'ECMAScript (ECMA, European Computer Manufactures Association) développé par la fondation Mozilla et par Adobe lui ajoutant les fonctionnalités suivantes :
  • Version 2.0 : Projet Tamarin, soit la création d'une machine virtuelle pouvant exécuter des programmes écrits en JavaScript et ActionScript 3.x. La machine virtuelle Tamarin est intégrée dans Flash 9 (CS3) et Firefox 3.5.
  • Version 1.8 : Nouvel syntaxe possible pour les fermetures d'expressions. Exemple: function(x) { return x * x; } devient en JavaScript 1.8 function(x) x * x
  • Version 1.7 : Générateurs (instruction yield) et définition de portée locale (instruction let)
    Afin de pouvoir utiliser certaines des nouvelles fonctionnalités de JavaScript 1.7, il est nécessaire de spécifier qu'on utilise JavaScript 1.7. Dans du code HTML, on utilisera :
    <script type="application/javascript;version=1.7"/>
  • Version 1.6 : Extension de l'objet Array.
  • Version 1.5

Le Javascript est sensible à la casse (case sensitive), c'est-à-dire qu'il fait une différence entre un nom de variable contenant ou non des majuscules. Ainsi la fonction bonjour(); n'est pas la même fonction que Bonjour();. Enfin, comme en langage PHP ou C, chaque instruction se termine par un point-virgule (;).

javascript Imbrication de JavaScript et HTML

Les scripts javascript sont toujours entourés des balises HTML <script type="text/javascript"> et </script> afin que le navigateur sache qu'il va lire un langage de script et non plus du HTML. Exemple de balises Html annoncants un code Javascript:
<body>
<script>
le code...
</script></body>

Remarque: les anciennes notations: <script langage="javascript">le code...</script> et <script type="text/javascript">le code...</script> n'e sont plus valable aujourd'hui car non compatible avec une page déclarée en XHTML et en HTML 5.

Les commentaires en Javascript

• Commentaires sur une seul ligne avec un double slash:
// mes commentaires...
• Commentaires sur plusieurs lignes avec un slash étoile puis étoile slash:
/* mes commentaires... */

javascript Convention de formatage

Masquage de script
Il est recommandé de mettre le contenu du script dans un pseudo commentaire (<!-- et //-->) de plusieurs lignes, comme ci-dessous. De la sorte, vous empêcherez que les navigateurs plus anciens affichent par erreur le contenu comme du texte. Exemple:
<script>
<!--
le code...
// -->
</script>

On peu aussi utiliser le caractère CDATA (pour "Character Data", données de caractère). Il permet d'éviter que le contenu de la section ne soit analysé (parser) par le navigateur lors de la lecture du fichier (un peu comme les balises <pre></pre> qui affichent le texte en respectant les espaces). Exemple:
<script>
//<![CDATA[
le code...
//]]>
</script>

Par exemple, nombre de fichiers XML dynamiques (utilisés par exemple dans un script AJAX - voir l'Espace Membre) mettent leur contenu textuel dans une section CDATA, afin d'éviter qu'un caractère inattendu ne casse la validité du XML, et donc ne le rende illisible.

Concaténation

Pour associer des données de type différents (comme une chaîne des caractères avec une variable), on utilise le signe + :
window.document.write("Voici le résultat : " + mavariable) ;

Exemple dans une boîte d'Alert :
alert("Voici le résultat : " + mavariable) ;

Note: si vous voulez avoir des accents correcte dans vos Alert javascript, je vous conseil d'utiliser l'encodage octal des caractères (un antislash et un chiffre) :
é : \351 - è : \350 - ê : \352 - à : \340 (voir la liste complète)


Juxtaposition

L'opérateur "virgule" permet simplement de juxtaposer plusieurs expressions, et retourne la valeur de la dernière (celle de droite).

Exemple dans une boîte d'Alert :
alert( (x=3, 1) );

Ce code va afficher le nombre 1, mais l'affectation x=3 aura bien eu lieu.

JavaScript Pour aller plus loin

Téléchargement javascript Sites de téléchargement   Cours javascript Sites de cours   Validateurs syntaxique javascript Validateur/débogeur
L'éditeur
JavaScript (vo)
Biblioscript
jejavascript
javascriptsearch
Tout javascript
JavaSide (vo)
About.com (vo)
  CCM
Self Html
Aide Javascript
All Html
  JS Lint (vo)
Javascript Lint (vo)
Venkman
FireBug


Suivez les aventures des skippers aquitains sur EasyVoile.com
Flux RSS Easy-Micro - Abonnez-vous Easy-Micro [ François Bisch ]
Mercredi 20 mars 2019 - Semaine 12 - Saint Herbert (Demain: Sainte Clémence)
Aujourd'hui, c'est l'anniversaire de Danièle Gilbert (1943-76 ans), animatrice de télévision française et de Marthe Villalonga (1932), actrice française. Autre 20 mars: 1815 : de retour de l'île d'Elbe et après une marche triomphale sur Paris, Napoléon entre dans la capitale. 1965 : France Gall gagne l'Eurovision pour le Luxembourg avec Poupée de cire poupée de son.
Haut de page Easy-Micro